TRANSFORMATION DIGITALE

L’entreprise nouvelle : la fin des silos ?

Nassima Montin, Directrice conseil en transformation digitale | 231e47

Le digital disrupte l’entreprise dans tout ce qui la défini et la caractérise : son business model, ses Hommes et son organisation ! En effet, au-delà de la softwerisation massive qui impacte ses processus, l’entreprise fait face à une transformation culturelle profonde apportée par des individus qui accèdent, grâce au numérique, à une grande quantité d’informations, sans intermédiaires, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’entreprise.

De nouvelles manières d’interactions et de communications sont nées et ces individus ont par conséquent des attentes différentes pour eux-mêmes et vis-à-vis de l’entreprise. Cela a un impact fondamental sur la gouvernance et le leadership. Les organisations hiérarchiques traditionnelles dites en « silos » sont remises en question. L’entreprise nouvelle est née !

La fin du paradigme de contrôle ?

Chaque organisation a son histoire et une culture qui déterminent sa politique de leadership et sa manière de s’organiser, c’est indéniable, mais pour maintenir leur pérennité, ces organisations sont appelées à s’adapter à leur environnement et aux nouvelles formes économiques qui y naissent : le collaboratif, le big data, le multicanal, l’intelligence collective, etc… ainsi que les nouvelles formes de gouvernance qui l’accompagnent. Par exemple, le principe de gouvernance par l’action, adopté par de nombreuses start-ups en logiciels open source et le principe d’économies collaboratives, appelée do-ocracy où la prise d’initiative légitime le pouvoir de décision (“who does the work calls the shots”). Le paradigme traditionnel du management basé sur le contrôle et la domination y laisse place à des paradigmes de collaboration et d’équivalence.

De plus, l’organisation pyramidale, dense dans de nombreuses grandes entreprises et PME est qualifiée de rigide, et même considérée comme un frein à la performance par beaucoup d’entreprises, selon une étude McKinsey de 2015 qui établit que 45% des entreprises interrogées estiment prendre du retard dans leur transformation à cause des difficultés organisationnelles. D’autres parts, plusieurs études et recherches établissent que majoritairement aujourd’hui les collaborateurs sont en attente de pouvoir accéder rapidement à l’information au sein de leur entreprise, de pouvoir y travailler de manière collaborative et multi-services dans un esprit de co-création et de bonne ambiance.

Transversalité : mode de travail de l’entreprise nouvelle ?

Mintzberg défini la structure d’une organisation « comme la somme totale des moyens employés pour diviser le travail entre tâches distinctes et pour ensuite assurer la coordination nécessaire entre ces tâches ». Les deux étapes sont nécessaires, mais doivent être menées de manière équilibrée. En effet, une organisation trop focalisée sur la division du travail en tâches devient vite bureaucratique et autocentrée. Or, dans notre environnement socio-culturel actuel marqué par la complexité et la rapidité des changements, l’entreprise doit pouvoir s’adapter, gagner en souplesse et assurer la coordination entre les tâches pour être plus réactive.

La « transversalité » est une approche managériale qui vise à mettre le client au centre de l’organisation, en allant au-delà de la structure hiérarchique classique, afin de pouvoir délivrer rapidement un service de la meilleure qualité possible. Le management transversal est une coordination agile de collaborateurs de divers services, multigénérationnels et multiculturels, parfois de diverses situations géographiques, pour les fédérer et les amener à aller tous vers la réalisation d’un objectif commun : la satisfaction du client.

La transversalité est indéniablement l’un des grands changements organisationnels apportés par la transformation digitale. Elle amène de l’agilité et de la fluidité dans un mode de travail mais nécessite un management basé sur la transparence et la confiance.

« Travailler mieux ensemble pour mieux servir nos clients »

 

Venez découvrir les actions lancées pour faciliter le travail collaboratif, et la transversalité entre les services et les équipes le 24 novembre prochain pour Future of HR, en notre compagnie et celle des experts présents, notamment l’entreprise BUFFER.

template_speaker_twittter-006

Share This